Forfait 5G est-ce le bon moment?

Forfait 5 G

Les opérateurs de téléphonie mobile proposent des offres 5G. Promis comme le réseau du futur, il devrait permettre de bénéficier de débits nettement supérieurs à ceux proposés par la 4G. Cette évolution devrait être majeure face à des besoins en internet toujours plus importants. Toutefois, les associations de consommateurs mettent en garde contre ces nouvelles offres.

Une couverture limitée en France

UFC Que Choisir indique aux consommateurs que malgré la promesse dans le domaine le réseau 5G n’est pas encore déployé. L’ensemble des départements ne bénéficient pas tous de la même couverture. Elle n’est d’ailleurs pas disponible dans certaines zones. Cette nouvelle technologie ne devrait être pleinement disponible qu’en 2030. Le déploiement se fera en effet par étape selon la taille des communes concernées. De ce fait, la souscription à un forfait 5G est pour l’heure prématurée.

Le gouvernement n’a d’ailleurs pas encore pris de décision pour obliger les opérateurs à déployer ce nouveau réseau sur l’ensemble du territoire. La prudence est donc de mise avec que la France ne soit entièrement couverte par cette 5G.

Les différentes fréquences associées à la 5G

Forfait 5 G

Derrière l’appellation de 5G, il faut savoir à quelle fréquence elle correspond. Gigahertz, mégahertz, débit théorique, difficile pour les néophytes de s’y retrouver avec ce langage technique. Pourtant, il est important de savoir quelle est la véritable fréquence proposée. En effet, selon les cas, elle ne serait pas forcément meilleure que la 4G.

Toutes ces informations techniques doivent amener les consommateurs à se questionner. Devant les différences de fréquence, il est certain que l’utilisation de la 5G ne sera pas aussi simple qu’annoncée. Comme toute innovation technologique, il est préférable d’attendre qu’elle soit pleinement opérationnelle pour en profiter. Pour l’heure, trop de zones d’ombre persistent.

Des forfaits plus chers sans garantie

Pour le consommateur, cette information est donc importante puisque selon la fréquence utilisée dans leur commune, la 5G pourrait tout à fait être équivalente à la 4G. Alors que le forfait mensuel coûte en moyenne 5 euros plus chers que pour un abonnement 4G, autant attendre que les fréquences soient harmonisées pour souscrire un forfait efficace.

Face aux propositions tarifaires, les consommateurs sont d’ailleurs peu disposés à souscrire un nouveau forfait. Étant donné que la 4G offre une satisfaction intéressante et que les progrès de la 5G sont limités, il semble peu judicieux de réaliser ce changement d’offre actuellement. Il y a fort à parier que les forfaits mobiles seront moins chers dans quelques semaines / mois.

La nécessité d’un smartphone compatible

De plus, pour pouvoir profiter de la 5G, un smartphone compatible est souvent requis. Cet achat paraît pour l’instant prématuré puisque cet appareil ne peut encore profiter pleinement de cette avancée technologique. L’obsolescence programmée ne jouera pas en la faveur des consommateurs. Si l’indice de réparabilité permet de mieux choisir son smartphone, nul ne peut encore prévoir à quel moment cette 5G sera complètement opérationnelle.

Il s’agit d’ailleurs d’un frein à considérer. Si nombreux sont les clients qui accepteraient une augmentation du prix du forfait, le fait de devoir changer de téléphone n’est pas prévu. Il peut être judicieux de passer à la 5G lorsque le smartphone actuel ne sera plus en état de fonctionnement.