Le bon moment pour résilier son forfait de téléphone ?

Quand Resilier Forfait Telephone

Une offre mobile plus alléchante, des problèmes de réseau récurrent, un déménagement à l’étranger… De nombreux motifs peuvent pousser un utilisateur à résilier son forfait mobile. Depuis la promulgation de la loi Châtel, la procédure de résiliation d’un forfait mobile s’est simplifiée.

Mais il est quand même essentiel de choisir le moment propice pour rompre son contrat. Avant d’entamer toutes les démarches administratives, ce point mérite une attention particulière.

Résilier un forfait mobile sans engagement

Quand Resilier Forfait Mobile

Vous souhaitez savoir quand résilier un forfait mobile ? Quel que soit votre opérateur, si votre offre est sans engagement, vous pourrez procéder à cette résiliation à tout moment. Sachez qu’un contrat est aussi considéré comme « sans engagement » lorsque la période d’abonnement arrive à son terme. Toutefois, avant de lancer la procédure de résiliation, prenez le temps de vérifier les clauses du contrat.
Pour ce faire, vous n’aurez qu’à en informer votre opérateur téléphonique par courrier. Vous devrez alors rédiger une lettre de résiliation en recommandé avec un accusé de réception. Cette démarche est gratuite si vous êtes à jour dans vos différents paiements. Généralement, le traitement de votre demande se fait en 10 jours.
Même en cas de location de mobile auprès de l’opérateur, sachez que vous êtes en droit de résilier votre forfait mobile.

Cependant, cette démarche impliquera inévitablement une hausse du coût de location du mobile.

Rompre son forfait mobile avec engagement

Résilier un forfait mobile avec engagement est tout à fait envisageable. Toutefois, vous devez vous attendre au paiement de frais de résiliation. Ces derniers sont calculés selon les dispositions prévues par la loi Châtel.
Pour un forfait de 12 ou 24 mois d’engagement, procéder à cette démarche avant terme entraîne un coût non-négligeable :

- Les frais représentent l’intégralité des mensualités restantes pour une résiliation avant le 12e mois ;
- Pour une résiliation à partir du 13e mois, vous aurez à payer 25 % du montant des mensualités de la deuxième année.
- Avec un contrat à engagement sur 24 mois, les frais de résiliation peuvent s’additionnent en fonction de la période de rupture.

Sachez que certaines conditions permettent d’éviter de payer ces frais. Il est possible de profiter de la période de rétractation pour mettre fin au contrat. Vous disposez de 14 jours après la réception de votre téléphone ou votre carte SIM pour tester l’offre mobile. Au-delà de cette période, il est recommandé d’attendre la fin de la période d’engagement (12 ou 24 mois) pour résilier gratuitement son forfait mobile.
Vous pouvez également résilier votre forfait sans frais lors d’un déménagement dans une zone non couverte par votre opérateur actuel. Des cas particuliers, tels qu’un surendettement, une maladie ou une modification de contrat, peuvent être des motifs légitimes de résiliation sans frais.